spectacle

en tournée

Animalium !

Auteur et interprète : Grégoire FROMONT

Compositeur : André COUASNON, 

    d'après Le Carnaval des Animaux

de Camille Saint-Saëns

    Interprétation musicale :

    Flûte traversière : Éric BESCOND

    Clarinette : Christine FOURRIER

    Violoncelle : Olivier LACOUR

    Marimba et percussions : Huggo LE HENAN

    Basson : Marc MOUGINOT

Enregistrement : Brendan PELOIL

Recherche esthétique des personnages :

Catherine PIERRE

Marionnettes :

Catherine PIERRE et Grégoire FROMONT

Décor : Alain BURKARTH

Lumière : Lionel MENEUST

Collaboration à la mise en scène :

Catherine PIERRE

Attachée de production : Joële GUENNEBAUD

​​

Techniques : marionnettes et curiosités manipulées à vue par

un comédien-marionnettiste.

 

Durée : environ 45 minutes.

 

Jeune public à partir de 3 ans

et public familial.

 

Coproduction : La Malle-Théâtre

et la Ville de Thorigné-Fouillard.

« Ah, comme je suis heureux que vous ayez pu venir... Ce n’est pas tous les jours que vous visiterez un véritable cabinet de curiosité : un Animalium ! Vous y découvrirez des objets insolites, des mystères enfin dévoilés et des animaux étranges que je suis parfois allé chercher à l’autre bout du monde… » Ainsi vous accueille Hippolyte, voyageur et collectionneur passionné. Laissez-le vous présenter, en musique, ses précieux objets et vous raconter l'origine de sa collection surprenante... 

 

 

Le nouveau spectacle musical de La Malle-Théâtre va vous surprendre par son originalité, son esthétique proche de l'univers de Jules Verne et ses personnages hauts en couleurs !  

« Le Carnaval des Animaux » est l'une des œuvres classiques les plus jouées à l'intention du jeune public. Dans sa partition Saint-Saëns dévoile peu à peu le caractère d'un animal, de la même manière nous proposons de ne pas donner à voir d'emblée tous les animaux, mais d'en découvrir certains par petites touches, comme dans un jeu où la musique et l'image ajouteraient tour à tour une pièce au puzzle. Ainsi, même les très jeunes spectateurs s'amuseront à découvrir nos curieux personnages. 

Pour les plus grands, nous avons choisi de situer notre spectacle dans un cabinet de curiosités, l'ancêtre des musées d'histoire naturelle : on y trouvait de surprenantes collections évoquant le monde animal, végétal, minéral, mais également des œuvres d'art, des machines remarquables ou des objets aux origines mystérieuses... Nos étranges animaux aux allures d'automates auraient eu, sans aucun doute, leur place dans cet inventaire !

Voici notre vision marionnettique de cette grande fantaisie zoologique, dans l'esprit ludique choisi par Camille Sain-Saëns, mêlant humour, poésie et magie...

Quelques avis recueillis lors de représentations scolaires... 

                                                            

« Quelle merveille ! Tous sous le charme, petits et grands ! Spectacle d'une qualité exceptionnelle, des décors fabuleux, des personnages magiques, une interprétation juste et intelligente. Une réelle ouverture et un enrichissement culturel pour nos élèves. Merci mille fois et à bientôt ! »

(ÉCOLE JACQUES PRÉVERT - BREST - 29)

 

« Spectacle Incroyable ! Un mélange de poésie, de magie et d’inventivité. »

(ÉCOLE P. LANGEVIN - LANESTER - 56)

 

« Magnifique spectacle, magie, poésie, mécanismes ingénieux ! La Malle-Théâtre nous a fait voyager dans le temps et l'univers musical de Camille Saint-Saëns ! »

(ÉCOLE SAINT-RENÉ - HILLION - 22)

 

« Ébahies, éblouies, époustouflées par ce spectacle !... Ce cabinet de curiosités nous dévoile de belles surprises, avec des objets insolites. Quelle ingéniosité ! Quelle belle création ! »

(ÉCOLE MATERNELLE ST-JOSEPH - ST-MÉEN-LE-GRAND - 35)

 

« Spectacle d'une grande qualité : intelligence des scènes... d'une rare poésie, tout en découvertes... ce cabinet de curiosités allie des décors somptueux à un vocabulaire enrichissant.»

(ÉCOLE L. MICHEL - PLOUFRAGAN- 22)

 

« Un spectacle de marionnettes fabuleux ! Dans un décor époustouflant de cabinet de curiosités, l'artiste attire l'attention avec tact et douceur, dans une ambiance musicale de grande qualité.

Je recommande plus que vivement ! »

(ÉCOLE MATERNELLE LOUISE MICHEL - RENNES - 35)

 

Festival Manimagine - Thorigné-Fouillard (35) . Château d'Apigné - Le Rheu (35) . Espace du Narais - Saint-Mars-la-Brière (72) .  Théâtre Arletty - Belle-Île-en-Mer (56) . Temps Fort Marionnettes - Lens (59) . Festival Contes en Scène - Ghéhénno (56) . Maison de la Meunerie - Nieul-sur-L'Autise (85)...

"Animalium !"

... et de séances tout public !

« Quel spectacle ! Des animaux extraordinaires dans ce magnifique cabinet de curiosités... Poésie, tendresse et la magie de surcroît, sans parler de la musique de Camille Saint-Saëns avec son Carnaval des Animaux dans une version originale. Et le décor, les marionnettes, tout est beau et encore plus... Merci ! »

(FESTIVAL MANIMAGINE - THORIGNÉ-FOUILLARD - 35)

« Animalium, des marionnettes hors du temps... C'est un spectacle complet avec des surprises, un style novateur pour le jeune public, surprenant, qui renouvelle le regard sur Le Carnaval des Animaux de Camille Saint-Saëns. »

(OUEST-FRANCE)

« Un spectacle Incroyable et magique jusqu'au bout ! Les décors, les marionnettes et l'artiste rendent a la musique de Camille Saint-Saëns tout son sens ! »

(MÉDIATHÈQUE L'OURSE - DINARD - 35)

« Merci pour ce merveilleux moment ! Très beau spectacle plein de tendresse, de découverte, de poésie. Et alors la musique, un délice... A bientôt. »

(MÉDIATHÈQUE - ÉCOUCHÉ - 61)

« La 27ème édition du Festival des Marionnettes a démarré fort... Sur une partition musicale très inspirée, le marionnettiste, qui se présente comme un collectionneur de curiosités, fait défiler des animaux merveilleux. Le final l'est encore plus ! »

(OUEST-FRANCE)

Notes de création

 

01 LE SUJET

 

Grégoire Fromont avait depuis longtemps l'envie de créer un spectacle basé sur Le Carnaval des Animaux, mais il souhaitait également en donner une version originale, loin de ce qui avait déjà été présenté, trouver le bon angle... Il choisit le cadre d'un cabinet de curiosités pour la diversité des trésors inattendus qui y sont exposés.

Dans notre spectacle, chaque animal mis en musique par Camille Saint-Saëns est donc présenté comme une curiosité, une spécimen rare, un bijou...

A l'origine, on trouvait dans les cabinets de curiosités de surprenantes collections évoquant le monde animal, végétal, minéral, mais également des œuvres d'art, des machines remarquables ou des objets aux origines mystérieuses... Nos étranges animaux aux allures d'automates auraient eu, sans aucun doute, leur place dans cet inventaire !

Dans le cadre de concerts ou d'enregistrements, on a souvent ajouté une narration au Carnaval des Animaux, parfois une histoire faisant le lien entre les tableaux. Ici, l'idée était de rester fidèle à l'esprit de l’œuvre originale en proposant des "vignettes" indépendantes, chacune prétexte à un jeu, une découverte ou un clin d’œil...

Nous souhaitions créer un spectacle adapté à un large public, dans lequel les plus jeunes s'amuseraient à reconnaître les animaux et à découvrir leurs particularités, tandis que les plus grands seraient intéressés par l'ambiance si particulière d'un cabinet de curiosités, ancêtre des musées d'histoire naturelle... Et pour tous, l'occasion de (re)découvrir un chef d’œuvre de la musique classique, sous une forme des plus ludiques.

02 LA MUSIQUE

 

Camille Saint-Saëns composa Le Carnaval des Animaux en 1886, pour un concert donné à l'occasion du Carnaval de Paris. Cette grande fantaisie zoologique, comme le précise le sous-titre, s'inscrit dans une tradition française de pastiche musical qui, sous couvert de farce animalière, multiplie les citations musicales (Rameau, Offenbach, Mendelssohn, Berlioz, Rossini, Saint-Saëns lui-même et quelques chansons enfantines bien connues à l'époque).

   Le saviez-vous ?

Lors de la création du "Carnaval des Animaux", Camille Saint-Saëns fut tellement blessé par certaines critiques qu'il décida que cette musique ne serait plus jouée de son vivant*... C'est pourtant aujourd'hui l'une de ses œuvres les plus célèbres !

(*) A l'exception de la pièce "Le Cygne".

Pour ce spectacle, le compositeur André Couasnon, avec lequel La Malle-Théâtre travaille depuis de nombreuses années, a accepté de relever le défi de créer un nouvel arrangement du Carnaval des Animaux, prenant le parti-pris d'une orchestration différente.

Dans l’œuvre originale, deux pianos sont les piliers de la partition, jouant de concert, se répondant, parfois se mesurant l'un à l'autre. Dans notre version, pas de piano, mais un marimba très présent, véloce et joueur !

Voici donc l’œuvre de Saint-Saëns revisitée avec audace pour un quintette : flûte, clarinette, basson, violoncelle et percussions...

Le quintette s'accorde

03 LES MARIONNETTES

 

Il n'était pas question pour nous de recréer un cabinet de curiosités réaliste et d'y entasser squelettes en tous genres, animaux empaillés ou baignant dans le formol... Une vision plus poétique s'est imposée !

Aussi, Grégoire a tout de suite imaginé des personnages-machines aux composant métalliques apportant à la fois le côté mécanique des inventions du XIXe siècle et le côté précieux des beaux matériaux. En forme de clin  d'œil, quelques pièces d'instruments de musique ont également été ajoutés : pistons et coulisses de trompettes, pavillon de cornet, cordier et chevalet de violon... Une touche d'humour que n'aurait pas renié Saint-Saëns !

Nous avons demandé à Catherine Pierre, plasticienne et marionnettiste, de se pencher sur nos idées, nos propositions de personnages hybrides, et de donner corps à nos animaux, dans un style qu'elle n'avait pas encore exploré. Elle s'est acquitté de cette tâche avec brio ! Voici quelques-uns de ses dessins de recherche...

Une approche esthétique purement Steampunk aurait pu être un peu trop austère, aussi avons-nous préféré y ajouter une part de modelage en ronde-bosse, de manière à apporter de la douceur aux personnages, et pour les mêmes raisons, quelques touches de couleurs pour leur donner un peu de chaleur. Mais les codes du Steampunk restent bien présents...

04 LE DÉCOR

 

« Animalium ! » plonge ses spectateurs dans une autre époque, celle des meubles richement décorés de sculptures et de dorures, dans un monde plein de fantaisie, sur fond de collections surprenantes et d'objets précieux. Il fallait un écrin digne de ces merveilles...

A l'origine, un cabinet de curiosités était un lieu retiré, une petite pièce dans laquelle on pouvait se tenir à l'écart du monde... pour découvrir le monde ! Motivé par la curiosité intellectuelle et l'esprit d'exploration, le maître des lieux le destinait avant tout à son usage personnel et à celui de quelques intimes, auxquels il réservait le privilège d'admirer sa collection. C'est un peu ce que nous souhaitions : accueillir nos spectateurs dans un lieu chaleureux, comme des invités privilégiés.

Plus tard synonyme de secret, de mystère, l'expression "cabinet de curiosités" dénommait également un meuble, sorte de buffet aux multiples tiroirs, tirettes, niches ou vitrines, dans lequel on rangeait ses découvertes et trésors. C'est ce genre de meuble atypique, ostentatoire, qui a inspiré notre décor. Le scénographe Alain Burkarth s'est emparé de l'idée avec jubilation !

Dès le début du spectacle, le meuble fait partie de l'histoire. L'ouverture de ses portes est conditionnée à la réussite d'un puzzle et sert de support visuel à la musique composée par Saint-Saëns pour évoquer le lion. Grégoire avait imaginé ce préambule de manière à mettre d’emblée son auditoire dans l'esprit ludique du spectacle (identification des animaux) et lui en donner les clés : suggérer le côté mécanique de précision, le mystère d'une serrure à secret et l'inestimable valeur du trésor enfermé. Restait à concevoir ce puzzle...

Vous l'imaginez, la conception et la réalisation de ces portes ont été un vrai casse-tête pour Alain Burkarth !

Ci-dessous : les étapes de fabrication du lion, ornement central de la façade du cabinet de curiosités. Le dessin (1), le modelage du bas-relief (2), découpage (3),  coffrages de moulage (4), moules en plâtre (5) et tirages en résine (6). Viennent ensuite le collage sur les pièces du puzzle et la décoration...

Et en bonus...

​LES CHRONIQUES CROQUÉES DE BÉNÉDICTE KLÈNE

Nous avons demandé à  l'artiste Bénédicte Klène de venir croquer notre spectacle, comme elle l'avait déjà fait pour notre spectacle "Tisseur d'ombres". C'est dans l'obscurité des gradins qu'elle s'est donc installée pour saisir au vol quelques instants de notre nouveau spectacle. Vous trouverez ci-dessous ses croquis (ainsi qu'en fond d'écran de notre site), nous avons pensé que vous aimeriez les découvrir...

Le site de Bénédicte Klène : Les Petits Riens

LA MALLE-THÉÂTRE
Spectacles de marionnettes
16, square de Provence
35000 Rennes
Tél. 02 99 33 21 74
Suivez-nous :
  • Facebook - Gris Cercle
  • Vimeo
  • YouTube - Gris Cercle

© 2020 La Malle-Théâtre.

Crédits